Humoriste québécoise de renommée grandissante et mère monoparentale : entrevue avec Dorothy Rhau – Partie 1

IMG_0207

C’est à l’âge de 37 ans qu’elle a décidé de quitter le monde des bureaux afin de se consacrer entièrement à la poursuite de son rêve : devenir humoriste.  Dorothy Rhau est une femme persévérante qui a su prendre sa place dans la scène humoristique du Québec. Elle est récipiendaire du prix Women Inc 2014 « femme inspirante » , lauréate du trophée « Best entertainer 2014 » au Black Canadian Award et a même été invitée par le président d’Haïti en personne pour offrir un spectacle l’année dernière. Ce pigeon voyageur avec sa joie de vivre comme passeport ne se limite pas au Québec et se fait de plus en plus connaître à l’étranger notamment en Afrique de l’Ouest, elle est décidément prête à conquérir le monde !

Le parcours de Dorothy Rhau m’impressionne beaucoup et je trouve très inspirant de voir une femme poursuivre son rêve avec tant d’engouement. Je voulais absolument avoir une entrevue avec cette « SUPERWOMAN » afin d’inspirer d’autres femmes (moi y compris) car en plus de poursuivre son rêve d’humoriste, elle est mère monoparentale et il suffit de la suivre sur les réseaux sociaux pour sentir que c’est une mère attentionnée et épanouie.

Elle m’a accordé sa TOUTE PREMIÈRE ENTREVUE AVEC SON FILS Anthony et ce fût un réel plaisir pour moi ainsi que l’équipe JIGEEN ( Photographe : ManikmatiPhotography  et MUA : Miss Deisy). Je peux vous dire que l’expérience était digne d’une séance d’abdos tellement j’ai ri.

MINI ENTREVUE AVEC ANTHONY :

Est-ce que tu assistes à des spectacles de ta maman ?   OUI

Et comment tu te sens dans ces moments là ?     Je suis fier d’elle

Qu’est-ce qui te rend le plus fier de ta mère ?    Après avoir bien réfléchi il m’a répondu :  » Sa joie de vivre »

Quelle est ton activité préférée avec ta mère ?       « je te tiens, tu me tiens par la barbichette » !!

IMG_0188

Cette photo a été prise lors d’une session TRÈS SERRÉE de « Je te tiens, tu me tiens.. »  entre Dorothy et Anthony. Il a gagné à plusieurs reprises et Dorothy a fini par l’accuser de tricher sur la photo suivante  LOL

IMG_0192

DEUXIÈME PARTIE AVEC DOROTHY RHAU :

Peux-tu décrire la relation que tu as avec ton fils ?

Mon fils, c’est mini moi et en version masculine. Il a autant de mes qualités que de mes défauts. On s’amuse et on rigole énormément ensemble. Par contre, je suis très sévère sur son éducation….on sent la maman haïtienne, ceinture non incluse 😉

Quelle est la blague ou l’anecdote qui met toujours le sourire aux lèvres d’Anthony?
Il adore quand je lui raconte les mauvais coups que j’ai faits, surtout à mon ex (son père) et à ses frères.

Quelle est votre activité à deux préférées ?
On aime tout simplement être ensemble…rigolades garanties. Quand il passe beaucoup de temps avec moi, il a tellement de plaisir qu’il ne veut plus me quitter. Il m’est difficile par la suite de sortir sans lui donner des justifications.

IMG_0215

Quelles sont les principales valeurs que tu souhaites lui transmettre ?

La joie de vivre. Mon fils a toujours vu le sourire sur mon visage depuis sa naissance, beau temps, mauvais temps, il connait une maman qui danse tout le temps, aime prendre des accents, changer de voix, inventer des personnages…d’ailleurs c’est avec lui que Mémère Radote a pris forme. Avant c’était Madame St-Michel. C’est cette joie de vivre qui sera la source de sa force et de sa détermination. Tout se fera et réussira avec enthousiasme. Être fortLe savoir-vivre. Ahhh, je suis à cheval sur la politesse, le respect et la courtoisie. D’ailleurs, c’est dans cette logique que l’on m’a dit que c’est lorsque le parent est absent qu’on voit si un enfant est bien éduqué. Je peux dire sans hésitation: Mission Accomplie! L’effort significatif et continu. La gratitude. L’importance de toujours donner au suivant. Et je souhaite qu’il devienne un gentleman…charmeur.

Es-tu souvent  d’être inspirée par Anthony  pour tes spectacles ? Si oui, comment ?
Pour le prochain que j’écris, oui.

Il y a 3-4 ans, j’ai commencé à parler de mon fils sur les réseaux sociaux sous forme de dialogue. Quand je vois que la formule s’est répandue, l’intérêt et la popularité de mon fils, par exemple l’ambassadeur d’Haïti ou même des personnalités qui me demandent pour Mr.Cacaman… je me dis qu’il y avait du potentiel.  D’ailleurs, en conférence, à chaque fois que je parlais de mon fils…les gens riaient. Tranquillement pas vite…je prépare ma succession 😉

IMG_0288

Tu es de plus en plus sollicitée dans des événements au Canada et même à travers le monde, comment gères-tu ce changement vis-à-vis d’Anthony ?

Avec le soutien indéniable de ma famille et d’amis proches.

En tant que mère monoparentale, quel a été ton plus gros défi ?

De lui offrir en temps, en biens matériels, en activités, en sorties ou même en voyage tout ce que deux parents lui auraient donné. Je suis prête à porter le même pantalon pour offrir le meilleur à mon fils.

On dit souvent que les femmes doivent choisir entre carrière et famille. Tu sembles avoir bien concilié les deux. Quels ont été tes atouts ?

Sans ma famille, le choix aurait été très pénible. Je leur dois beaucoup et je compte bien leur démontrer ma gratitude….Inch Allah.

Pour ceux qui n’ont pas une grande famille, ce serait de bâtir un réseau de vrais amis. Sur qui on peut réellement compter.

Que retiens-tu de ton expérience avec Jigeen ?

EXTRAORDINAIRE! J’ai fait la page couverture d’un magazine, nommée dans des palmarès mais aucun média ne s’est intéressé à ma relation avec mon fils, qui s’est lui-même donné le surnom de MrCacaman. Merci de me rappeler ainsi pourquoi je reste tenace dans ce métier….pour laisser un modèle fort de persévérance à mon petit homme.

Merci Dorothy !

Pour en savoir plus sur Dorothy Rhau, rendez-vous sur son site ==> ICI

IMG_0323
Photographe : ManikmatiPhotography Maquilleuse : Miss Deisy Sac à main : Fantex Veste longue : Adama Paris
Fama

Fama

Founder and Editor in Chief

I'm a thirty something years-old woman trying to inspire other women and get inspired myself.